Agence CONSEIL cherche talentueux passionnés d’innovation, de digital et d’expériences à la pointe du numérique…

Me certifier aux meilleures pratiques de l’UX design et de l’agilité

L’utilisateur est au centre de toutes les attentions. Répondre à ses besoins est un gage de résultat. En vous formant à ces deux disciplines vous prenez une option sur la réussite de vos projets digitaux tout en développant vos compétences.

Vous êtes chef de projet, marketer, UI designer, développeurs ou consultant ? Notre équipe de formateurs expérimentés vous forme aux dernières pratiques de la gestion de projets centrés utilisateur.

Découvrez nos formations

 

L’index Egalité Femmes-Hommes au sein d’AXANCE

Les dispositions de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée le 5 septembre 2018 impose à toutes les sociétés d’évaluer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et de publier les résultats qui en découlent.

Sont concernées dans un premier temps les sociétés d’au moins 1000 salariés qui ont dû satisfaire à cette obligation dès le 1er mars 2019. Les sociétés dont l’effectif est compris entre 250 et 1000 salariés devront faire l’exercice pour le 1er septembre 2019 et celle dont l’effectif est compris entre 50 et 250 pour le 1er mars 2020.

Afin que chaque société puisse procéder à cette évaluation, un index Egalité Femmes-Hommes a été créé par le Gouvernement et est commun à toutes les sociétés.

Établi sur cinq indicateurs (écart de rémunération femmes-hommes, écart de taux d’augmentation, écart de taux de promotion, pourcentage de salariées augmentées à leur retour de congé maternité et nombre de salarié du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations), il découle de cet index un score sur 100 points permettant aux entreprises d’identifier les éventuels points de progression et les leviers sur lesquels elles peuvent agir pour faire progresser l’égalité professionnelle.

Conformément aux dispositions de cette loi, la Société Axance a calculé son index Egalité Femmes-Hommes et obtient un score de 80 points sur 100 au titre de l’année 2018.

Les items écart de rémunération femmes-hommes, écart de taux d’augmentation et  augmentation des femmes au retour de congé maternité obtiennent respectivement les scores de 40/40, 20 /20 et 15/15, démontrant ainsi une égalité de traitement entre les femmes et les hommes sur ces aspects.

Néanmoins, l’index permet de soulever que nos efforts doivent se porter sur les deux derniers indicateurs (écart du taux de salariés promus et nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations).

Aussi, des mesures seront prises pour améliorer dès l’année prochaine notre score global.

Partager
Faire suivre