Elsa aime les challenges de grande ampleur. Elle l’a prouvé à de nombreuses reprises au gré des projets et missions complexes qui ont jalonné son parcours. Aujourd’hui CPO (Chief Product Officer) de la Devoteam Creative Tech, elle continue à apprendre au contact du métier de ses clients et de la diversité des talents présents à ses côtés au sein de son équipe. Elle revient sur son parcours avec toute la passion et le dynamisme qui la caractérisent. 

UN DÉBUT DE CARRIÈRE EN MODE AGILE

J’ai fait une école de commerce. Un cursus très généraliste en management international. J’avais fait mon dernier stage dans le secteur hospitalier, dans un service qualité où j’avais développé un concept, « semaine de la qualité » pour faire travailler ensemble toutes les professions du secteur hospitalier. Ça m’a permis de poursuivre dans cette voie en intégrant un cabinet-conseil spécialiste de la qualité hospitalière. Une expérience centrée sur les processus et le delivery de valeur en continu qui a eu un fort impact sur mon parcours par la suite. J’ai toujours travaillé sur ce mode « lean » depuis cette époque, et aujourd’hui encore chez Devoteam Creative Tech.

Le digital est venu après, en septembre 2012 où j’ai intégré un important projet IT de migration du système de facturation chez Suez. Le programme Odyssée. Une expérience prévue pour trois mois au départ, très structurante pour moi. Mon rôle a été de définir la méthode de migration de ces données sur un plan purement fonctionnel. Je n’avais pas de background technique à ce moment-là, mais ça a été l’occasion de développer des compétences en facilitation de projet. Je suis finalement restée près d’un an chez Suez où j’ai rencontré des consultants S’Team – filiale de Devoteam initialement spécialisée dans l’AMOA – qui m’ont donné envie de travailler avec eux.

Dès mes débuts chez S’Team (filiale de Devoteam ayant intégré la Creative Tech), je travaille aux côtés d’Andrei Bohus et de Cyril Lehmann. Nous remportons un beau projet chez Suez mobilisant de nombreux consultants. Je suis intervenue en tant que directrice adjointe sur la montée en compétence du dispositif. Avec pas moins de 23 consultants à former et à mobiliser sur les opérations. J’avais préalablement défini les méthodes de migration lorsque j’étais chez le client, c’était donc plus simple à mettre en œuvre pour moi. C’est notamment à ce moment-là que j’ai appris la direction de projet et que j’ai fait mes premières armes. Cette mission m’a occupée jusqu’en 2016.

LA TRANSFO DIGITALE, DE BOUT EN BOUT

J’interviens ensuite pendant deux ans dans la branche banque d’investissements de Société Générale. Un écosystème mondial et un programme de transformation qui touche près de 14 000 collaborateurs dans le monde. Cette mission m’a permis d’avoir une vision à 360°, de la stratégie métier à sa mise en œuvre dans les systèmes d’information, et de bien intégrer toutes les composantes d’un processus de transformation, de bout en bout.

À l’issue de cette mission, je prends un rôle de directrice conseil chez S’Team. Mon rôle était notamment de parfaire notre dispositif commercial et d’accompagner nos clients dans leur conception produit. C’était les prémisses de ce que je fais aujourd’hui chez Creative Tech : apporter la voix du terrain dans la démarche, adresser les projets en front to back – de l’expérience client à la mise en œuvre -, monter des équipes pluridisciplinaires, assurer la montée en valeur de nos offres, aller gagner les sujets qui comptent, et bien d’autres choses…

J’apporte notamment un regard de consultant terrain aux équipes commerciales sur les sujets complexes

En juin 2020, je participe à un rendez-vous de prospection chez Veolia Water Technologies (VWT) auprès de la CDO. Elle est en charge d’une plateforme de services digitaux pour une gestion intelligente des systèmes de traitement d’eau : Hubgrade. Elle souhaite notamment changer la manière dont ce produit est développé, avec un objectif de performance commerciale ambitieux. Ses enjeux : prioriser par la valeur générée et mieux connecter les opérations au métier. Le besoin de renfort en Product management et Product ownership se fait sentir. Notre réponse : poser les bases d’une approche Produit. Je démarre deux semaines plus tard en tant que responsable de l’équipe de développement de produit, par intérim, le temps pour VWT de trouver un Product manager à demeure.

CAP SUR L’APPROCHE PRODUIT AVEC VEOLIA

Je suis arrivée chez VWT en juin 2020. J’y ai trouvé une vraie volonté d’être agile sans pour autant disposer des moyens pour le faire. Fabien Lefebvre, Product owner chez Devoteam Creative Tech me rejoint pour compléter l’équipe sur une brique spécifique d’Hubgrade et nous aider à initier la bascule d’une approche par projets classique à une approche 100% produit. Notre rôle à ce moment précis était de former les équipes digitales à cette nouvelle approche. Et pour démarrer dans les meilleures conditions, nous avons notamment organisé un séminaire sur deux jours pour bien aligner l’équipe digitale VWT sur les tenants et aboutissants de l’approche Produit… 

Les ambitions sont confirmées, la démarche est comprise côté client. Se pose alors la question de comment mettre en œuvre l’approche chez VWT. On se dote d’abord d’un outil pour gérer le backlog produit et on lance les premiers sprints et les premières mesures de vélocité. L’idée : développer le produit de manière itérative, agile, et accélérer les sprints pour passer à des livraisons toutes les deux semaines. À ce stade, j’interviens beaucoup en démonstration par le faire, par l’exemple. Ça passe par une présence quotidienne auprès des équipes et la démonstration de la méthode en réalisant moi-même certaines actions. À mesure que nous avançons, petit à petit, les Product owners deviennent de plus en plus autonomes et s’approprient pleinement la méthode.

Au-delà de mon rôle de Product manager, je suis en quelque sorte un coach au quotidien pour les équipes et auprès de la direction du digital. Mon objectif est d’aider les collaborateurs et décideurs impliqués dans le produit Hubgrade à créer par eux-mêmes les conditions de leur succès. La BU digitale est aujourd’hui fournisseur/éditeur de ses propres solutions pour l’interne et je crois que c’est un pas important qui a été franchi vers l’installation d’une nouvelle culture produit chez VWT. Un premier produit Hubgrade est officiellement sorti sur le marché début avril après un premier sprint débuté en janvier. Ça va ouvrir la voie à une nouvelle série de sprints pour délivrer de nouvelles fonctionnalités et améliorer le produit en continu. Une démarche à laquelle je continue de contribuer.