Nous démarrons une série d’articles sur le thème « Créer des produits qui comptent ». Retrouvez toute l’expertise de nos Creative Technologists pour vous aider dans vos démarches de discovery et de delivery produit. On démarre avec la gestion de l’inconnu, inhérente au digital et au monde qui nous entoure, et nos conseils pour y remédier : misez sur vos utilisateurs, misez sur la data, ne laissez aucune place à la chance. Bonne lecture !

Lancer et développer un produit, une offre ou une solution digitale c’est un peu marcher dans l’inconnu. Le niveau d’incertitude peut varier, mais une chose est sûre, le digital est un domaine bien trop complexe dans un monde bien trop volatile pour être absolument certain de quoi que ce soit. Gérer l’inconnu fait partie de l’équation.

Nombreux sont les articles ou les témoignages qui relatent les merveilleuses histoires de produits ayant trouvé avec succès leur base d’utilisateurs et générés de la valeur business. On parle cependant moins souvent des histoires qui ne sont pas allées au bout, des produits dont le lancement a été un échec, total ou partiel. On ne parle guère plus de ceux qui se sont étiolés dans le temps sans que personne n’ait le courage de les arrêter ou l’énergie de les revitaliser. Le risque de créer un produit dont personne n’a finalement besoin existe.

Gérer et réduire ce risque devient de fait une des premières préoccupations des équipes produit. Recherche utilisateurs et data sont deux des ingrédients majeurs de la mise en place d’une approche méthodique, structurée, quasi scientifique, de formalisation,  d’exploration et de validation des hypothèses qui orientent au quotidien les décisions des équipes produit. Les organisations qui l’ont compris mettent en place ces démarches à l’échelle pour en faire un avantage compétitif évident.

LA RECHERCHE EXPLORATOIRE : BIEN ORIENTER LE PRODUIT

L’atout des produits qui comptent, facteur de croissance à long terme pour le business, c’est la valeur qu’ils apportent aux utilisateurs. Cela nécessite de savoir prendre de la hauteur en s’appuyant sur des points de vue extérieurs, ceux de vos clients et futurs clients. De nombreuses approches comme le design thinking et les design sprints s’appuient sur l’observation et l’écoute des utilisateurs pour nourrir les orientations produits. Ces actions sont au cœur même des principes de l’agilité. Elles font partie de la boîte à outils qui permet de réduire le risque et de maximiser les chances de succès.

L’atout des produits qui comptent, c’est la valeur qu’ils apportent aux utilisateurs

Le travail exploratoire est clé lors des premières étapes d’exploration, mais aussi tout au long du cycle de vie d’un produit, pour définir les problèmes à résoudre et la meilleure façon d’y répondre. Chez Axance By Devoteam, l’exploration s’inscrit dans une démarche structurée dès les premières étapes de conception pour vous assurer que :

  • vos ressources sont mobilisées pour répondre de la meilleure façon possible aux problématiques réellement rencontrées par vos utilisateurs
  • vos hypothèses sont testées et validées afin de minimiser les risques, réduire les coûts et créer les produits digitaux les plus adaptés

Ce schéma résume notre mode d’intervention lors du développement des produits de nos clients :

schema-developpement-produit-client

TESTER VOS HYPOTHÈSES

On ne pose pas un concept de produit sur un coin de nappe. Réduire l’inconnu passe par un processus structuré. Pour maximiser vos chances de succès et valider vos idées, toutes les évolutions de vos produits doivent passer par les mains de vos utilisateurs. Confronter vos hypothèses et choix à la réalité d’usage est source de nombreuses réponses et enseignements.

Est-ce que votre proposition de valeur ou votre promesse est assez pertinente pour inciter l’utilisateur à créer un compte ? Est-ce que votre client apprécie le service fourni au point de souscrire à une offre payante une fois sa période d’essai terminée ? Est-ce que passée la phase de découverte, votre client continue d’utiliser le produit ? Des questions qui ne peuvent trouver leurs réponses qu’en les confrontant à vos cibles.

NOURRIR LA DÉCISION PAR LA DATA

La meilleure façon de confirmer vos hypothèses est d’exploiter la data issue de l’utilisation de vos produits. Plus tôt vous intégrez les données de comportement et d’utilisation dans votre prise de décisions, plus vous êtes en mesure de diriger vos efforts de développement produit dans la bonne direction. Les bénéfices sont multiples : vous affinez votre stratégie produit, vous identifiez clairement les fonctionnalités à prioriser et donnez toutes les clés en main aux designers pour construire la meilleure expérience utilisateur possible. La data vous permet également le cas échéant de ne pas surinvestir dans un produit s’avérant non adapté à votre marché.

La data vous permet de ne pas surinvestir dans un produit s’avérant non adapté à votre marché

ACCEPTEZ L’INCERTITUDE, FAITES-EN UNE FORCE

Adopter un mindset produit data driven ne se fait pas en un jour et engage des changements d’organisation, de process et de culture. Dans cette démarche d’évolution décisive, l’incertitude est inévitable. Le chemin qui mène au succès d’un produit est sinueux. Abordez un nouveau projet en vous posant la question : quelle est la plus petite action à mener dont on puisse tirer le maximum d’enseignements ?