Lorsque l’on se trouve dans une phase de découvertes, réaliser un audit peut être une solution nécessaire afin de collecter sereinement toutes les informations nécessaires pour établir la vision d’ensemble du projet.

Ainsi, on peut orienter sa problématique si besoin, puis identifier plus aisément les problèmes à résoudre, et la cible.
L’autre avantage c’est que cela permet de prendre connaissance de tout ce qui existe autour du projet. Benchmark, best practices, études de la concurrence, des bonnes pratiques UX, définition de l’écosystème, acteurs et flux, recherches sur les utilisateurs, leurs besoins leurs motivations et leurs attentes etc, de nombreuses méthodes sont à disposition.
Nous allons voir ici quelques étapes importantes pour mener à bien cette partie là.

Différents outils à disposition

Entre les études de terrain, la concurrence, le diagnostic SWOT, les interviews, les données analytiques et autres, ce ne sont pas les outils qui manquent, le tout est de savoir correctement les utiliser et à bon escient. Un audit de l’existant ça se prépare et à partir des informations récoltées vous pourrez faire une recommandation et des personas.
Le shadowing est davantage destiné aux dispositifs applicatifs, notamment lorsqu’ils impliquent une situation d’usage particulière (par exemple, les applications métier). Ils consistent à suivre un utilisateur potentiel, en se faisant oublier, et en notant tout ce qui concerne les conditions d’accomplissement de sa tâche.

Réalisation d’interviews des parties prenantes

Vous pouvez organiser des interviews de personnes décisionnaires pour votre site comme des décisionnaires ou des clients. Le mieux est de les interroger sur des points essentiels pour vous comme la culture d’entreprise, l’organisation, les objectifs et les attentes, les défis, les succès, les valeurs de la marque, et tous les éléments qui à leurs yeux font la différence par rapport à la concurrence.
Lors de la réalisation de l’audit essayez au maximum de vous mettre vous à la place d’un utilisateur normal qui vient d’arriver, pour soulager leur effort, faciliter leur concentration et simplifier l’utilisation. C’est un processus d’enrichissement et plus vous les accompagnerez mieux ça se passera. Il faut bien préparer sa grille d’entretien car à ce stade ce qu’il faut surtout chercher à connaitre ce sont les usages, les aptitudes et les centres d’intérêt.
Pensez également à voir votre degré de familiarité avec le sujet, est-ce que votre information est suffisante ?
Pensez à bien faire différents types de questions, des questions ouvertes, des questions dites de notoriété, des listes, des associations d’idées et surtout à bien formuler tout cela !

Les tests utilisateurs portent souvent sur l’existant et la concurrence et on peut pour poser un diagnostic d’utilisabilité du site combiner le tout avec de l’eye tracking, pendant laquelle on soumet une tâche à un utilisateur faisant partie de la cible, et on observe sa façon de l’accomplir.