Un seul objectif : l’innovation et sa réalisation

Lorsque certaines entreprises perdent en production et part de marché, celles-ci se réunissent, les managers de chaque entreprise, afin de se concerter et voir la solution qu’ils pourraient adopter pour améliorer ses résultats.

Il y a ce besoin d’innovation, de proposer de nouveaux produits pour le consommateur, d’aller tester des chemins jamais empruntés auparavant, prendre des risques finalement !
C’est à ce moment-là qu’on pense à l’innovation participative qui est une technique consistant à réunir les idées d’individus extérieurs aux équipes en charge de l’innovation. Le but est de se détacher d’un rôle en particulier et de proposer des idées différentes, jamais appliquées auparavant. C’est donc une procédure faite pour stimuler l’intelligence collective, qui dans un écosystème ouvert, facilitera l’émission d’idées, la diffusion de solutions innovantes par les différents collaborateurs. En plus de cela, elle favorise la création de valeur et l’épanouissement au travail : elle crée de la valeur.
Aujourd’hui, toutes les entreprises cherchent à innover car c’est ce qui créela compétitivité, et donc distancer les concurrents, pourtant ce n’est pas si facile à mettre en place. Il y a une idée, mais les collaborateurs peuvent avoir du mal à la mettre en place.

La réalisation d’une idée

Il faut savoir que l’idéation est un processus créatif, il y a le mot « idée » dans ce terme. Ce processus est à l’œuvre dans la création, la production, le développement et également dans la communication de nouvelles idées. C’est le processus de l’émergence d’une idée.
Dans un premier temps, il faut définir un besoin en classant les différentes informations détenues, les catégoriser et les prioriser. Cela permettra d’obtenir un angle d’attaque. Il y a différentes techniques d’idéation, mais la plus utilisée reste celle du brainstorming, qui viendra instaurer une dynamique et multiplier le nombre d’idées et leur qualité. D’ailleurs la phase d’idéation sera souvent appelée la phase de brainstorming. Lorsqu’on parle d’idéation collaborative, c’est parce qu’on allie, plusieurs cerveaux afin d’obtenir des idées pour innover, et les mettre en place, c’est ce qui peut être le plus dur d’ailleurs.