Mythes, légendes et fictions : un peu d’histoire

L’intelligence artificielle a pris son essor à la moitié du XXe siècle. D’ailleurs bien avant, au XVIIe siècle, Descartes s’était exprimé en introduisant l’idée de « l’animal machine » qui aurait certaines activités humaines, sans avoir toute son intelligence. Nous avons tous également connu l’existence de la créature du Dr Frankenstein, un personnage de fiction qui peut refléter les pouvoirs qui peuvent faire peur de l’Intelligence artificielle.

Concernant le XXe siècle, entre les années 1930 à 1950, les premiers ordinateurs ainsi que leur programme apparaissent. C’est en 1955 que l’expression « intelligence artificielle » fut proposée par John McCarthy pour le congrès de Dartmouth aux États-Unis, réunissant des scientifiques de haut niveau.
Un peu plus tôt, il y eut Turing et son test afin de pouvoir comprendre si une machine pouvait être douée de conscience, et donc ressentir des émotions. Ce test était un jeu d’imitation qui suggère qu’un juge puisse dialoguer par écrit, avec une machine et un humain à l’aide d’un terminal sans pouvoir les différencier l’un de l’autre. C’est un chatbot parfait. Bien sûr jusqu’à aujourd’hui, ce test n’a pas été réussi et la réponse à l’interrogation, était qu’une machine ne pouvait être douée d’une conscience.

Le démarrage de l’intelligence artificielle

C’est à partir des années 1960 à 1990 que tout le monde commence à connaitre ce phénomène de l’intelligence artificielle et à en parler. Pourtant ce n’est pas le réel démarrage de l’IA. Ce n’est qu’à partir de 2012 que les technologies mûres ont commencé à se mettre en place et subir un vrai commencement. L’intelligence artificielle est réputée pour sa puissance de calcul, son développement théorique en ce qui concerne le Deep Learning par exemple, et la Big Data qui permet de nourrir l’apprentissage machine.
Pour vous donner quelques exemples, c’est en 2016-2017 que l’ordinateur Alpha GO (Alphabet/Google) bar le champion du monde du jeu de go.
L’intelligence artificielle est un domaine vaste, tout comme l’intelligence humaine que nous avons toujours du mal à cerner aujourd’hui, et que l’on continu à décrypter, c’est la même chose pour l’IA. C’est un concept difficile à cerner, pourtant c’est tellement riche en compétence, que l’IA est présente n’importe où aujourd’hui, c’est un outil qui aide l’être humain. Allié l’intelligence humaine et artificielle c’est le fonctionnement aujourd’hui.