La santé digitale a été également un thème important de l’édition 2019 du CES. Dans ce domaine, quelques objets connectés ou applications ont marqué le salon.

L’application e-santé de la Poste.

Comme l’an passé, La Poste et sa filiale Docapost ont présenté une application destinée aux particuliers et aux professionnels de la santé. L’application regroupe les informations de santé des différents objets de santé connectés comme le tensiomètre, la pompe à insuline, le pèse-personne entre autres et envoie des alertes en cas de dépassement de seuil. Le patient peut partager ces données à son médecin. L’application intègre en plus un calendrier des vaccins et une messagerie pour faciliter les échanges avec les professionnels de la santé. Elle est gratuite et déjà disponible au téléchargement. Elle peut être utile dans le cas de suivi post opératoire ou d’une maladie chronique.

La ceinture airbag Hip’air de Helite

Hip’air est une ceinture confortable et ergonomique qui protège les seniors en cas de chute. Avec 4 tailles ajustables, la ceinture possède 1 détecteur de chute électronique, 1 générateur de gaz et 2 airbags latéraux. Le système analyse et suit les mouvements de l’utilisateur en temps réel. Il détecte la chute en 0.2 seconde, les airbags se déclenchent en 0.08 seconde. En moins de 0.3 seconde le col du fémur est entièrement protégé avant l’impact. La batterie du système a une autonomie de 15 jours et est rechargeable. La ceinture est simple d’utilisation avec un bouton on/off, réutilisable, lavable et automatique.

Le lit connecté, pour mieux dormir

Nous passons une grande partie de notre vie dans le lit, il est donc essentiel de bien dormir. L’entreprise Sleep Number a compris que les gens dormaient de plus en plus mal et a réussi à prendre la vague des objets connectés pour l’adapter à la literie.

Ce lit, relié à une application d’un smartphone qui fait un point sur la nuit que l’utilisateur a passé, le réveille au meilleur moment pour être en forme.
Le matelas est équipé d’une technologie qui permet de capter les battements de notre cœur, d’adapter le confort du dormeur selon sa position, de réguler la température à l’intérieur du lit pour passer une bonne nuit. Elle permet même de relever la tête des personnes qui ronflent pour réduire les ronflements !

Toujours dans le monde de la domotique, c’est Netatmo qui nous a présenté différents objets pour la sécurité. Une grande partie des objets étaient centralisés à une seule et même application. Il était également possible d’essayer l’un des objets qui étaient liés à un Chatbot Facebook. Ce dernier nous donnait des informations sur les personnes présentent dans une pièce, la température intérieure et extérieur de la maison.