Geofencing : communication outdoor pour intercepter le consommateur

Le geofencing permet d’intercepter les personnes détectées dans une zone géographique choisie grâce à des techniques de triangulation avec les antennes des opérateurs de téléphonie ou boxs wifi (avec une précision pouvant aller de 20 à 30 mètres) par l’envoi de sms ou notifications push.

Le geofencing permet de cibler les consommateurs à l’extérieur des points de vente, en zone de chalandise et de faire du drive-to-store via une ou plusieurs applications dédiées.

Il est possible, en couplant avec les bases de données par exemple, de cibler les personnes ayant ajoutés des articles au panier en ligne sans avoir finalisé leur achat et les inviter à terminer leur achat dans le magasin à proximité.

Yves Rocher a notamment réalisé du geofencing en Pologne avec des campagnes de couponing pour les utilisateurs de son application mobile. « Au final, 6,9 % des personnes qui ont reçu le push promotionnel l’ont utilisé en magasin, panier moyen a augmenté de 6 euros sur cette population. »

La précision peut être très bonne, mais selon les solutions utilisées, le GPS peut être consommateur de batterie et ne fonctionne pas en intérieur. D’autres solutions coexistent.

 

De la collecte des data client à l’envoi de l’information personnalisée la plus pertinente grâce à la technologie Beacon en magasin


La technologie beacon

Pour localiser les utilisateurs dans un rayon précis à l’intérieur d’un magasin par exemple, il est possible d’utiliser des systèmes Beacons. Ceux-ci permettent non seulement de guider les consommateurs dans les magasins comme évoqué précédemment mais aussi d’envoyer des offres personnalisées

Pour recevoir les messages émis, l’utilisateur doit disposer de l’application mobile de l’enseigne, avoir activé le Bluetooth sur son smartphone et se situer dans le périmètre d’émission du beacon (entre quelques centimètre et 70 mètres). On lui enverra généralement un push de bienvenue à l’entrée du magasin ou encore une promotion sur un produit du rayon dans lequel il passe un certain temps. Le but est d’identifier le client, de l’interpeller de manière personnalisée sans être intrusif.

Cette communication contextualisée avec le consommateur sera d’autant plus pertinente qu’elle sera personnalisée en fonction des données collectées.


Le digital pour collecter de la data client :

La technologie Beacon permet de créer une expérience d’achat personnalisée mais est également un réel bénéfice pour les marques en terme de collecte de la data client. Cependant les Beacons sont contraignants puisqu’ils ne ciblent que les consommateurs ayant installé l’application et activé les Bluetooth.

Pour pouvoir identifier le client ou connaître son parcours dans le magasin, nous avons recours à d’autres technologies, principalement le WIFI.

Le principe consiste à détecter tous les passants ayant activés le WiFi sur leur téléphone. Cela rend possible la collecte des données statistiques de fréquentation (de manière anonyme ou personnelle) : le temps passé dans le point de vente, les rayons fréquentés, le nombre de clients déjà venus, le trafic en fonction de l’heure, le temps d’attente en caisse… La marque pourra alors optimiser le parcours en magasin, mettre en place les actions opérationnelles adéquates pour augmenter les performances du commerce.

Certaines solutions collectent les données réalisées tout au long du parcours clients (aussi bien sur Internet et sur le mobile qu’en magasin). Ces données permettent la compréhension des flux omnicanaux : origines des visites, terminaux de dialogue, attractivité, durée de visite, fidélité, analyse du ROPO, showrooming… Elles offrent une visualisation et une analyse prédictive du comportement des clients. Une enseigne pourra obtenir entre autres : le pourcentage de nouveaux visiteurs, de clients ayant déjà été dans d’autres magasins ou de clients ayant déjà visité le site en ligne de l’enseigne.

 

L’enseigne sait alors lorsque le client entre dans le magasin et ce qu’il a consulté auparavant sur Internet afin de l’accueillir de la manière la plus personnalisée possible via des technologies de géolocalisation et des envois de push.

Une multitude d’options événementielles personnalisées et pertinentes s’ouvrent alors aux marques grâce aux beacons : déclenchement d’une vidéo ou d’un push publicitaire, envoi d’un coupon promotionnel, d’une information liée au fonctionnement du magasin ou des nouveautés,…

                                                                                  

 

Merci à Clémentine Gaultier et Camille Leclerc, rédactrice au sein de notre communauté digitale pour avoir contribué à la rédaction de cet article. 

« Très prochainement, d’autres exemples de phygitalisation dans nos parcours en magasin »