Choisir une agence spécialisée dans l’UX et l’UI design vous apportent de nombreux avantages parmi lesquels principalement une équipe qualifiée et qui maitrise parfaitement les outils nécessaires à la conception et réalisation

de votre projet.

Le respect de l’harmonie des couleurs pour optimiser son UI design

Si tout le monde a forcément déjà entendu les termes « cercle chromatique », cela ne veut pas forcément dire que tout le monde saurait s’en servir de manière optimum. Regardons donc de plus près les différentes harmonies de couleurs qui sont réalisables à partir de ce cercle ; elles sont au nombre de cinq.
Tout d’abord commençons pas l’harmonie complémentaire triadique, où il faut choisir pour obtenir une harmonie, le point opposé du cercle chromatique à votre couleur principal. Cela est également appelé « harmonie complémentaire ».
Ensuite, nous trouvons l’harmonie par scission de la complémentaire, où il faut sélectionner les couleurs se trouvant de chaque côté de la couleur complémentaire. L’harmonie directe quant à elle, consiste à choisir le point opposé du cercle chromatique à votre couleur principal.
L’harmonie tétraédrique est quelque peu semblable à l’harmonie triadique, à la différence près qu’on retrouve quatre points d’ancrage sur le cercle et non plus trois, qui se situent tous à égale distance. Et enfin, l’harmonie analogique, qui est la candidate idéale pour une conception qui tourne autour d’une seule teinte.

La typographie, de vraies règles de base à respecter

La typographie est un art à part entière qui, pour être lisible par tous sur internet ou une application optimisée via l’UX et l’UI design, demande le respect de certaines règles fondamentales que nous allons détailler ici.
La première est simple, il ne faut jamais choisir de typographies trop connotées ou pas assez lisibles. L’exemple le plus criant est le far west, ou bien l’écriture enfantine.
Il faut également respecter les typographies telles qu’elles sont et telles qu’elles ont été créées et notamment ne pas les déformer inutilement. Dans une phrase, si vous souhaitez la mettre en gras, aller du plus gras au moins gras et non pas l’inverse.

Attention, à ne pas combiner plus de deux typographies différentes dans le même document, encore pire, dans la même phrase. Garder la même typographie mais dans ce cas-là, varier les styles pour créer du contraste.
Et enfin, évident mais, il faut bien connaître les typographies et les distinguer, avec empattement ou sans empattement et faire attention au choix de la déclinaison (médium, bold, light).